• le passé imparfait


    J'ai composé le passé parce qu'il me semblait imparfait.

    A présent, je connaissais son numéro.


    Moi : Allô, le passé ? 

    Lui : Oui, c'est moi, je passais et repassais en boucle, évidemment ... Je n'ai pas décroché de suite car j'avais un peu décroché du présent, je l'avoue...

    Moi : Tout s'est pourtant bien passé depuis tout ce temps !

    Lui : Jusqu'à présent, oui, mais j'aurais aimé avoir un peu plus d'années devant moi.

    Moi : Eh oui, mon vieux, on ne peut pas aller plus vite que le temps !

    Lui : ... Et toi, ça va ? Le temps ne te semble pas trop long ?

    Moi : Pas le temps, je t'assure... A peine le futur devient-il le présent qu'il est déjà passé !

    Lui : .... C'est une bonne chose pour moi, ça ! Je peux donc le rattraper !

     Moi : Bien sûr, mais le dépasser sera difficile...

    Lui : Le passé se dépasse bien chaque jour, alors...

    Moi : Heu... J'avoue que je suis un peu dépassé par toute cette histoire.

    Et j'ai raccroché à sa barbe.
    Je connais son numéro, à celui-là !




    photo de mon arrière grand-père, du côté de 1900 !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :