• scénario vs dialogue



    Dans un groupe  FLE (français langue étrangère) débutant, le vocabulaire se restreint bien sûr à quelques mots comme jeune homme, fleurs, banc, parc, etc., ou encore quelques expressions  basiques du genre "enchanté", "c'est gentil", ... qu'ils juxtaposent "au petit bonheur" pour communiquer 

    Il leur est encore impossible de composer des phrases.

    Afin de différencier scénario et dialogues,  j'ai utilisé cette première séquence de 6 images visuellement très compréhensible, en leur demandant de décrire ce qu'ils voient et ce qu'il se passe sur chacune.

    Mon rôle se limite à complèter leur vocabulaire puis à les aider à articuler des phrases simples, en insistant sur les articles, les pronoms (il, elle), les prépositions, et juste un peu de conjugaison pour la compréhension des scènes.


    Voilà ce que cela peut donner, en respectant au plus juste leurs termes et expressions :

    1) Philippe arrive dans le parc avec un bouquet de fleurs.
    Il a un pantalon classique, une veste d'été et aussi un nœud papillon.
    Il arrive près du banc.
    2) Philippe est assis sur le banc.
    Il regarde l'heure sur sa montre parce qu'il a rendez-vous avec Sarah.
    3) Sarah arrive dans le parc : « Bonjour, mon ami, mon chéri !»
    Philippe sourit. Il est content.
    4) Philippe dit : « Enchanté, Sarah ! » et il présente le bouquet.
    Sarah dit : « Merci mon chéri, c'est gentil ! ».
    5) Sarah et Philippe sont assis sur le banc. Ils parlent.
    « Je t'aime », dit Sarah. Philippe dit : « Moi aussi, je t'aime ».
    Le bouquet est resté sur le banc.
    6) Ils partent au restaurant, main dans la main.
    Ils ont oublié le bouquet sur le banc
    parce qu'ils sont très contents, très heureux.




    Nos personnages ont vieilli.
    Vingt ans plus tard, les voilà au restaurant.



    Afin de différencier le scénario des dialogues, la consigne est ici de trouver ce que les personnages disent.
    Là, l'expression des participants est plus aisée, même si encore très maladroite.
    Certains toutefois hésitent encore souvent entre paroles et narration.

    Le serveur (le garçon) : Bonsoir. S'il vous plait, asseyez-vous à la table.
    Philippe : Merci, donnez-moi la carte, s'il vous plait.
    Sarah : Merci.
    Le serveur : Que voulez-vous ?
    Sarah : Je voudrais un cola.
    Philippe : Et moi, ... un verre de vin.
    Sarah : Pour moi, du poisson avec de la salade et des pommes de terre.
    Philippe : Et pour moi du poulet avec de la sauce et du riz.
    Le serveur :  O.K.! ... ça va, j'arrive dans 5 minutes.

    Le serveur :  Bon appétit !
    Philippe :  Merci !
    Sarah : Merci beaucoup !

    Philippe : Garçon, s'il vous plait ?
    Le garçon : Que voulez-vous, Monsieur ?
    Philippe : C'est combien ?  Donnez-moi l'addition !
    Le serveur : 52 euros et 50 cents.
    Philippe : Je peux vous faire un chèque ?
    Le garçon :  ... ça va, merci beaucoup. Au revoir.


    Le jeu de rôle proposé ensuite est savoureux.
    Lire les dialogues leur semble très facile, et que le serveur-garçon soit joué par une femme ne fait que pimenter la scène. 
    (à propos, que dit-on alors : la garçonne... ou la serveuse ?).
    D. , l'un des participants qui devait lire le rôle de Sarah, s'est même offert le luxe d'utiliser une voix de fausset.
    Nous voilà en pleine théâtralité, et une variante d'une réplique surgit parfois spontanément.

    note technique

    niveau : FLE débutant
    durée de l'animation : 3 x 50' pour création collective des textes 
    nombre de participants : de 5 à 12
    matériel : tableau, chaises, tables,
    copies des scènes muettes (A4 pour les participants et A3 pour affichage en commun)
    lieu : indifférent

    Voir aussi "Jack est malade" →CLIC iCi

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :